Évaluation de la personne vivant avec l’obésité

TÉLÉCHARGEZ LE PDF – EN ANGLAIS SEULEMENT
CHAPITRES COMPLETS – EN ANGLAIS SEULEMENT
  • L’obésité est une maladie chronique, progressive et récurrente, caractérisée par l’accumulation d’adiposité anormale et/ou excessive qui nuit à la santé et au bien-être.
  • Le dépistage de l’obésité devrait être effectué régulièrement, au moyen de la mesure de l’indice de masse corporelle (IMC) et de celle du tour de taille.
  • L’évaluation clinique de l’obésité devrait avoir pour objectif d’établir un diagnostic et de déterminer les causes et les conséquences de l’adiposité sur la santé physique, mentale et fonctionnelle du patient.
  • Les professionnel.le.s* de la santé qui participent à l’évaluation de l’obésité devraient se concentrer sur la détermination des valeurs et des objectifs de traitement; sur l’identification des ressources et des outils dont ils seraient susceptibles d’avoir besoin et sur le fait de favoriser le sentiment d’efficacité personnel avec le.la patient.e afin d’atteindre un succès à long terme.
  • Il est nécessaire que l’environnement soit sans jugement et sans stigmatisation afin d’évaluer efficacement un patient vivant avec l’obésité.
  • Nous suggérons aux professionnels de la santé qui voient au dépistage, à l’évaluation et à la gestion de l’obésité d’utiliser le cadre des « 5A » afin d’amorcer la discussion en demandant d’abord aux patients l’autorisation de le faire et en vérifiant s’ils sont disposés à commencer un traitement (niveau 4, catégorie D).
  • Les professionnels de la santé peuvent mesurer la taille et le poids de tous les adultes, calculer leur IMC (niveau 2a, catégorie B) et mesurer le tour de taille de ceux qui ont un IMC de 25-35 kg/m2 (niveau 2 b, catégorie B).
  • Nous suggérons d’inclure une anamnèse complète dans l’évaluation afin d’identifier les causes du gain pondéral, les complications de l’obésité et les obstacles potentiels au traitement (niveau 4, catégorie D).
  • Nous recommandons de vérifier la tension artérielle aux deux bras, la glycémie à jeun ou l’hémoglobine glyquée, et le bilan lipidique pour déterminer le risque cardiométabolique et selon le cas, le taux d’ALT pour le dépistage de la stéatose hépatique non alcoolique, chez les personnes vivant avec l’obésité (niveau 3, catégorie D).
  • Nous suggérons aux professionnels de la santé d’envisager l’utilisation de l’Edmonton Obesity Staging System (voir annexe 1)§ pour déterminer la gravité de l’obésité et orienter la prise de décision clinique (niveau 4, catégorie D).
  • L’obésité est une maladie chronique, caractérisée par une accumulation de graisse corporelle anormale et/ou excessive, qui peut avoir un effet négatif sur votre santé physique et mentale, ainsi que sur votre qualité de vie en général.
  • Pour vous guider, vous et votre clinicien.ne*, concernant les meilleures options de traitement de l’obésité, une évaluation clinique est nécessaire afin de déterminer la manière dont votre poids influence votre santé et votre bien-être. Cela peut comprendre à la fois des examens concernant vos conditions psychologiques et physiques.
  • Les préjugés liés au poids et la stigmatisation sont courants au sein des milieux de soins de santé et ceux-ci peuvent nuire à la réussite de vos objectifs de santé. Les professionnel.le.s* de la santé devraient réaliser leur évaluation de l’obésité de manière délicate et sans porter de jugement.

* N.-B.: L’utilisation du genre masculin a été adoptée pour le reste du texte afin de faciliter la lecture et n’a aucune intention discriminatoire.

** Notez que nous avons traduit les messages clés, ainsi que les recommandations issues des lignes directrices; tandis que les chapitres complets et le matériel complémentaire sont disponibles uniquement en version originale anglophone.

Partagez cette page: